Archive pour 29 septembre 2011

OPINION : « Note à Mme très très occupée des RH »

Ecrit par wediko sur . Publié dans Entreprise, Innovation, Miwablo

Cher Responsable RH, Chef du Leadership, Grand Coordinateur du Développement et de la Formation, en charge de la Gestion des Talents, ou de je-ne-sais quel autre nom l’on appelle désormais les employés.

Nous, modestes opérationnels, souhaiterions vivement porter plusieurs points à votre attention.

Pourriez-vous, dans un premier temps, nous fournir une liste complète de toutes les personnes qui travaillent pour nous ? Si la liste pouvait également inclure la fonction (le niveau réel dans la hiérarchie, pas les absurdités que les gens écrivent sur leur carte de visite), la rémunération, la date de leur embauche, ce serait parfait.

Je conviens que ceci est à nouveau une requête difficile, mais en cette période de distribution des bonus, j’apprécierais beaucoup si vous pouviez inclure les montants des précédentes années.

Compte tenu de la difficulté de la tâche, peut-être serait-il préférable que vous ne vous concentriez uniquement sur ce point avant de revenir vers nous avec une réponse précise sur l’ensemble des sujets qui vont suivre. En espérant que cela vous convienne.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques directives provenant du business à l’attention des RH.

 

Entretiens d’embauche

Par avance merci de nous laisser arranger nous-mêmes les entretiens. Je m’assurerai que les professionnels appropriés de l’équipe et du management rencontrent une variété de candidats qui répondent aux exigences du poste donné.

Comment saurai-je si les candidats sont adaptés au poste ? En grande partie parce que ce sont des personnes avec qui j’ai potentiellement travaillé dans le passé ou qui ont travaillé avec les personnes de nos équipes auparavant. Ils peuvent également nous avoir été conseillés par un chasseur de têtes, mais, surtout, nous connaissons le travail qu’ils seront amenés à faire et les interactions qu’ils auront avec leurs collègues et les clients.

Rappelez-moi la nature de votre apport au processus de recrutement ? Inutile de mentionner les entretiens « CID » (Chronological In-Depth), les tests psychométriques ou autres jeux de rôle.

Et puisque j’y suis, je ne vois aucune raison tangible de remplir des formulaires longs de 17 pages, écrits dans un jargon incompréhensible. De même, un contrat qui n’exige que quelques informations spécifiques additionnelles à un contrat standard ne devrait pas prendre une semaine à produire.

 

Politiques d’entreprise

Je suis un grand fervent des politiques d’entreprise. Une épaisse brochure distribuée aux nouveaux venus a quelque chose de rassurant. C’est le signe que vous rejoignez une grande compagnie qui génère suffisamment d’argent pour en gaspiller dans la production de ce genre de documents. Cela ne nous me pose donc absolument aucun problème, mais je vous en supplie ne prétendons pas qu’ils font la différence.

Le droit social européen est plutôt clair en matière de discrimination et un nombre de plus en plus effrayant de personnes connaissent leurs droits dans ce domaine. De plus, une politique affichée en faveur de la diversité ne rend pas la vie des rares femmes à des postes de responsabilités plus facile. S’il vous plaît, laissez-les en paix et laissez les faire leur bout de chemin comme elles l’entendent.

 

Le business au quotidien

Pourquoi dois-je avoir une réunion hebdomadaire avec l’associé RH ? Les meilleurs ‘associés’ avec qui je n’ai jamais travaillé ont été là quand j’ai eu besoin d’eux, et discret dans le cas inverse. Si nous sommes dans une période active de recrutements (ou de licenciements), ou prêts à boucler un plan annuel d’embauches, je suis alors tout à fait ravi d’organiser une réunion. Si ce n’est pas le cas, s’il vous plaît, oubliez-moi.

Je n’ai pas spécialement envie de m’étaler sur la question du « mentoring » (être un mentor, en avoir un, ou pire, forcer n’importe qui de mon équipe à en être un, ou en avoir un), ni sur les formations sur la communication et autres « soft skills », et encore moins sur le processus de promotion des Managing Directors. Peut-être pourrez-vous à la place piocher des noms au hasard, à moins que cela ne fasse déjà partie intégrante du processus ?

 

En résumé, nous souhaiterions que vous vous concentriez sur les dossiers sur lesquels vous avez une valeur ajoutée, et que vous arrêtiez d’alourdir constamment le processus et les contraintes bureaucratiques pour occuper vos journées. Oh et n’oubliez pas de me fournir des données précises mentionnées plus haut. C’est important.

Mes respects

Le business

 

Anonyme

GUEST COMMENT: The 3 main benefits of having a PhD if you want a job in finance

Ecrit par wediko sur . Publié dans Entreprise, Innovation, Miwablo

 

If you’re a student who wants to go into financial services, you may be wondering whether it’s worth spending the extra time and money to get a PhD.

During the financial crisis two or three years ago, I would have unequivocally advised staying in school. Redundancies, downsizing, and hiring freezes made it a very difficult environment to land a good job. However, the tide has (or at least, had) turned and many financial institutions are gong back to their normal hiring modes.

So should you do it? Well…

Independently of the economic environment, the decision to do a PhD often comes down to the opportunity cost of spending another three years’ in education. Personally, I believe a PhD is financially worthwhile: starting compensation packages for PhDs are generally higher than for non-PhDs. However, I strongly advocate participating in as many internships as possible to gain experience, network, and possibly even land some job offers before you finish your degree.

I also believe that a PhD really does separate you from the rest of the pack. Employers are generally keen to hire PhDs for a variety of reasons. These are the main three:

(1) A PhD proves that you can do independent research This is a huge positive. Even those with the best grades do not necessarily have the ability to conduct independent research. Having a PhD is an excellent indication that you can start and finish a large project with minimal supervision – a quality employers strongly desire.

(2) A PhD topic can demonstrate competence in a particular fieldIn-depth academic research is probably the closest thing someone can get to experience without actual experience (though I reemphasize the importance of internships!). Moreover, if your thesis is closely related to the career path you are planning on, then this also shows some interest and initiative that a prospective employer will appreciate.

(3) Perception There is no doubt that many people believe that PhDs are smarter. Finance attracts all types of people but PhDs generally attract more respect. Admittedly, there are many people who could have achieved a PhD but chose not to. However, there are also others who might not have been up for the challenge. Getting a PhD removes all doubt.

Aaron Brask is a former banker at JPMorgan and Barclays Capital with a PhD in mathematical finance. He’s also the author of the Wall Street Primer.

Aaron Brask

septembre 2011
L M M J V S D
    Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930