Archive pour 2 décembre 2011

Diplômé des X mais la France ne veut plus de moi mais que me réserve le Bénin ?

Ecrit par wediko sur . Publié dans Innovation

« La « circulaire Guéant » risque de ternir l’image de la France. Ce texte, qui date du 31 mai et tend à limiter la possibilité pour les diplômés  étrangers de rester travailler en France, fait des vagues un peu partout dans le monde. « Oui, du mal a été fait »,assure Pierre Tapie, président de la Conférence des grandes écoles (CGE). « Cette affaire a fait énormément de bruit en Inde, au Brésil, en Chine, au Maroc… », alimenté par des diplômés « aigris » par cette sorte de « dépit amoureux » éprouvé à l’égard de la France. Les équipes qui vont recruter à l’étranger pour le compte d’établissements français ont ainsi été « harcelées » sur cette question, rapporte M. Tapie. ». Ainsi débute le dernier article du Monde sur le sujet.

Karim, Icham, Anna et Victoria sont ingénieurs, pharmaciens, diplômés d’HEC ou de Sciences Po… Sans papiers français, ils sont tous menacés par la récente circulaire du 31 mai sur l’immigration professionnelle des étudiants étrangers. Des témoignages émouvants sur France culture . Ils ont tous été embauché mais ont reçus des obligations de quitter le territoire français (OQTF).

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 (Cliquez pour écouter)

 Comment se prépare le retour dans ces conditions. Depuis le 31 mai 2011, aucun politique africain n’est monté au créneau pour dénoncer et proposer une alternative à ces jeunes élites ressortissants de leur pays. Des pays comme l’Allemagne , l’Australie, les Etats-Unis, le Canada ont trouvé là une excellente aubaine de recrutement comme le témoigne le titre de cet article de myeurop,  » Etudiants étrangers : La France renvoie, l’Allemagne acceuille » ou encore le prochain forum de recrutement organisé par le Canada intitulé « vos talents ont une place au Québec – Journées Québec – Mission de recrutement en France ».  Pendant ce temps, aucun politique africain n’a proposé des solutions d’accompagnement au retour pour des talents qui vont sans aucun doute s’expatrier dans d’autres pays occidentaux au détriment de leur pays d’origine mais ce n’est pas faute d’avoir proposer leur service.

Miwablo


 

décembre 2011
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031