3 techniques simples pour améliorer l’écoute

Ecrit par wediko sur . Publié dans Entretien, Recherche d'empoi

Contrairement à ce que l’on croit souvent, une écoute active ne signifie nullement d’attendre patiemment tandis que son interlocuteur parle. Et se contenter de maintenir le contact oculaire en ponctuant la conversation avec des formules du genre « je comprends » ne suffit pas non plus. Sur la base d’une étude réalisée par l’Université D’Harvard, l’écoute active est un processus dynamique qui peut se décomposer en 3 types d’interventions : la paraphrase, la demande d’information, et la confirmation que l’on a compris.

La paraphrase :

Vous pouvez dire quelque chose comme : « On dirait que vous êtes satisfait de notre produit en général. Mais si je comprends bien, vous voudriez que je vous confirme que nous pourrions augmenter la production si nous recevions d’autres commandes. Vous vous posez aussi des questions sur le prix unitaire que nous vous avons proposé et notre volonté de travailler avec vous. Est-ce que j’ai bien compris vos remarques ? »

La demande d’information :

« Vous avez indiqué que vous aviez trouvé inacceptable le prix que nous avons proposé. Aidez-moi à comprendre comment vous en êtes arrivé à cette conclusion. Parlons de ce qui vous conviendrait pour que nous aboutissions à un prix que vous trouveriez plus raisonnable. »

Cele permet à l’interlocuteur de préciser au besoin son information.

La confirmation que l’on a compris :

« Il me semble que vous êtes déçu avec différents éléments de notre proposition, et que du coup, vous vous demandez s’il nous sera possible de travailler ensemble sur le long terme

Miwablo

décembre 2011
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
%d blogueurs aiment cette page :