Aux managers de rendre le stress positif

Ecrit par makploga sur . Publié dans Entreprise, Miwablo, Performance

Et si le stress était un puissant moteur ? Telle est la théorie défendue par Laurent Oddoux, coach de dirigeants et auteur de « Les cinq dimensions du stress »*. Pour cet ancien vice-président chez IBM, les managers doivent agir contre le « stress fléau » pour préserver le « stress énergie ». Tout un programme…

Comment différencier le stress positif et négatif ?
Laurent Oddoux : Ils ne sont pas différents. C’est la façon dont on l’utilise qui change selon les individus. Le stress est une fonction vitale qui nous permet de réagir et surtout de nous adapter. Pour la plupart d’entre nous, il est synonyme de mal-être, d’angoisse, de non-productivité. A l’opposé, il peut être positif et source de valeur ajoutée, voire de dépassement de soi.

Pourquoi le stress négatif se développe ?
Laurent Oddoux : De plus en plus de chefs d’entreprise fixent des objectifs intenables. Le risque est d’épuiser les équipes, et in fine, de nuire la santé psychique et physique des salariés, et donc à la qualité des produits. La plupart des DRH se contentent de mettre en place des lignes d’écoute, de lancer les audits ou de sensibiliser les managers, sans veiller à la qualité du combustible.

Que préconisez-vous pour le transformer en énergie positive ?
Laurent Oddoux : L’enjeu est de bannir le management par le stress pour se concentrer sur le management du stress. Il existe plusieurs leviers pour motiver des salariés. A commencer par le rôle de chacun. Si les missions ne sont pas claires, si le salarié effectue trop de tâches en dehors de son champ d’action, le stress augmente. La reconnaissance ne passe pas que par les aspects financiers. Le climat social est aussi primordial. Communiquer uniquement par mails ou papiers interposés n’est pas une bonne stratégie. Les équipes doivent disposer d’un temps pour discuter les yeux dans les yeux. Autre prérequis : les moyens mis à disposition pour mener à bien sa mission. Plus subtile, la perception de sa compétence et de sa charge de travail. Les managers doivent imposer des délais raisonnables et surtout rester à l’écoute de leurs équipes pour ajuster les plannings.

Dans un contexte de crise et donc de réduction des coûts, votre méthode est-elle applicable ?
Laurent Oddoux : Pousser les salariés à en faire toujours plus avec moins est dangereux. Le risque est de voir flamber l’absentéisme, le nombre d’accidents du travail voire les tentatives de suicide. Même en période de chasse aux coûts, les entreprises ont donc intérêt à transformer le stress en énergie positive.

Source : Capital.fr  Propos recueillis par Sandrine Chauvin

Investir au Bénin dès aujourd’hui: mode d’emploi

Ecrit par makploga sur . Publié dans Entreprise, Innovation, Miwablo, Performance

Des conditions d’installation de plus en plus attractives.

Vous souhaitez monter une industrie agroalimentaire ? Investir dans les NTIC ? Vous avez pensé à une société de production audiovisuelle ? C’est possible au Bénin. Le Code des investissements garantit à toute personne physique ou morale la liberté d’entreprendre et ce, quelle que soit l’activité. Une priorité et des avantages sont toutefois accordés aux entreprises qui contribuent à la valorisation des ressources locales et à la création d’emploi et de valeur ajoutée. Dans cette logique, un régime spécial et trois régimes privilégiés sont institués (A: régime de la PME; B: régime de la grande entreprise, C: régime de stabilisation fiscale). La demande d’agrément aux régimes du Code des investissements est à adresser au ministère du Plan. Comptez un mois et demi avant l’obtention d’une réponse de la commission chargée de l’examen du dossier.

DÉMARCHES À SUIVRE

Afin de soutenir les investissements privés au Bénin, un certain de nombre de mesures ont été prises. Il y a d’abord le Centre de promotion des investissements (CPI). Créé en 1998, ce centre est à la disposition des investisseurs pour les aider dans leurs démarches : assistance dans le cadre des modalités d’installation, d’identification de partenaires, des relations avec l’administration, et une mine de renseignements sur les créneaux porteurs. Un Guichet unique, appelé Centre de formalités des entreprises (CFE) a également été mis en place en 1997. Installé dans les locaux de la Chambre de commerce du Bénin (CCIB) il permet aux investisseurs d’accomplir en un même lieu, dans un délai minimum et à un coût réduit, les formalités liées à la création d’entreprises individuelles et sociétaires et d’établissements secondaires.

PRÉCAUTIONS À PRENDRE
Avant de se lancer dans l’aventure il est recommandé de bien se renseigner. Toute implantation suppose des études préalables. Pour se familiariser avec le marché local, rien de tel que des voyages de prospection. Il ne faut pas non plus hésiter à frapper aux portes des cabinets locaux de conseils à l’implantation, et même à sonner chez les « anciens », les entreprises déjà implantées. Ils peuvent être de très bon conseil. Au moment de la création, il vaut mieux se tourner vers des spécialistes, avocats d’affaires et notaires reconnus, car il faut toujours prendre des précautions avant toute implantation.

LES STRUCTURES JURIDIQUES

Pour ce qui est du statut juridique, plusieurs options sont possibles en fonction de l’activité envisagée : la société à responsabilité limitée (SARL), la société anonyme (SA), la société en nom collectif (SNC), la société en commandite simple (SCS) et le groupement d’intérêt économique (GIE).

La législation sociale est assez souple et conforme aux standard internationaux à savoir que :

  • Le droit du travail n’impose pas de contrainte sur le recrutement
  • La duré hebdomadaire de travail est de 40 heures
  • La Protection Sociale des Salariés est assurée par la caisse nationale de sécurité sociale

FISCALITÉS DES ENTREPRISES

En plus des tarifs douaniers communs à l’ensemble des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), une série de taxes et de droits sur certains produits bien spécifiques est perçue. Toutefois, la fiscalité au a été simplifiée; elle est devenue plus lisible et plus souple par l’introduction de la TVA (Taxe sur la Valeur Ajouté.) et la réduction de l’impôt, les BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) à 49%.

POURQUOI INVESTIR AU BÉNIN DÈS AUJOURD’HUI

  • Une situation géographique idéale: (i) principale porte d’entrée sur le grand marché Nigérian, (ii) à la croisée de l’UEMOA et de la CEDEAO
  • La proximité du Port et de l’Aéroport de Cotonou,
  • Une disponibilité immédiate des facteurs de production : plusieurs projets d’interconnexion sont en cours de finalisation ;
  • Un allègement des formalités administratives avec un code des investissements avantageux ;
  • Des avantages douaniers et fiscaux importants sont offerts sur la Zone Franche Industrielle et les Zones Industrielles Viabilisées ;
  • Un contexte politique favorable et durable ;
  • Un environnement juridique sans cesse renforcé ;
  • Une économie en constante progression ;
  • La disponibilité d’une main d’oeuvre qualifiée ;

Inspiration: article de Jeanne Dromatouré

Indice Ibrahim 2011: le Bénin talonne le top 10 africain

Ecrit par makploga sur . Publié dans Performance

Le Bénin est 11e  sur 53 pays, devant le Sénégal (15e),  le Gabon (27e), le  Nigéria (41e),  la Côte d’Ivoire (46e) etc.

L’Indice Ibrahim constitue un recueil assez complet de données quantitatives conduisant à une évaluation annuelle de la performance en matière de gouvernance dans chaque pays africain. L’Indice Ibrahim compile 86 indicateurs regroupés en 14 sous-catégories et quatre catégories qui évaluent la prestation effective de biens et services publics délivrés aux citoyens africains. Il utilise 23 sources différentes qui recouvre plus de 40.000 données  brutes.

Cette année plusieurs nouveaux indicateurs ont été introduits dans les domaines suivants : infrastructures physiques et infrastructures de télécommunications; parité; santé ; protection sociale ; gestion économique

 

Résultats du Bénin par sous-catégorie et par catégorie de l’Indice

Pour plus d’informations

 

mai 2019
L M M J V S D
« Nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031