Pour trouver du boulot, misez sur vos relations éloignées

Ecrit par makploga sur . Publié dans Entreprise, Entretien, Miwablo, Recherche d'empoi

Dans une carrière, les contacts lointains – ou liens faibles – se révèlent parfois plus utiles que votre réseau immédiat. Sachez les exploiter sans les brusquer.

La règle d’or quand on souhaite activer ses réseaux est de savoir identifier les contacts susceptibles de répondre à ses objectifs. Les relations proches, par exemple, sont précieuses quand on a besoin d’accéder à des informations complexes ou de gagner du temps sur un sujet précis, mais elles ne sont pas les mieux placées pour faciliter une évolution professionnelle.

Elargir le champ du possible. C’est tout l’objet de la théorie des «liens faibles» développée dans les années 1970 par le sociologue américain Mark Granovetter. En matière de recherche d’emploi, les relations distantes, de court terme ou épisodiques élargissent le champ du possible car elles concernent généralement des personnes qui évoluent dans d’autres secteurs d’activité, d’autres villes, d’autres environnements, et qui cultivent d’autres liens personnels et professionnels.

Lorsqu’on est décidé à quitter son entreprise, il faut donc s’adresser en priorité à ses homologues au sein d’autres entreprises, aux membres de réseaux sociaux professionnels, aux prospects qui le sont restés… Ces liens faibles doivent représenter de 90 à 95% de notre répertoire professionnel.

«Il faut envisager la sollicitation de ces personnes comme une démarche de moyen ou de long terme. La précipitation, la confusion, l’indélicatesse sont à bannir», prévient Flore Ozanne, chasseuse de têtes et coauteure de «Etre recruté et recruter» (Nathan). Un réseau est comparable à une matière vivante : soumis à des stimuli, il réagit, fabrique des anticorps, oppose des défenses. On s’efforcera donc d’activer ces contacts éloignés avec précaution et en y mettant les formes, de sorte que l’intrusion soit acceptée. En vous adressant à votre interlocuteur, veillez à ce qu’il ne se sente jamais acculé : «Pensez-vous que je puisse orienter ma recherche dans telle direction ?» ; «Si vous entendez parler d’une opportunité, je suis à l’écoute» ; «Si vous le permettez, je vous recontacterai à telle date»…

« Elevator pitch ». Demander à votre réseau de vous alerter lorsqu’une occasion se présente, c’est lui proposer implicitement de valider la viabilité de votre projet. Il s’agit donc de formaliser et de structurer vos propos. C’est la fameuse technique de l’«elevator pitch», consistant à se mettre en valeur en un temps très court. Et tenez un discours constant et cohérent : vous vous adressez à des personnes que vous connaissez peu et les télescopages sont possibles. A cet égard, les réseaux sociaux en ligne permettent d’identifier les éventuelles «zones de recouvrement».

A vous la note ! Exactement comme dans une démarche commerciale, le ton doit être bienveillant et positif. «Attention à ne jamais dénigrer votre employeur, même si vous sollicitez des personnes extérieures à votre société, prévient Flore Ozanne. Vous passeriez au mieux pour un geignard, au pire pour une personne déloyale. Il s’agit de mettre en avant un dessein, en aucun cas votre situation actuelle.» Et puis, un minimum de savoir-vivre s’impose. En France, les échanges stratégiques se nouent toujours autour d’un repas : réglez la note, même si vous vous trouvez avec quelqu’un dont le statut et le salaire sont supérieurs aux vôtres.

Auteur : Muriel Jaouën   Source : www.capital.fr

 

Banque par banque, voici les délais d’inscription aux graduates programmes et stages pour 2012-2013

Ecrit par makploga sur . Publié dans Entreprise, Entretien, Recherche d'empoi

Il est grand temps de postuler pour 2013, d’autant plus que dans certaines banques, les candidatures sont déjà ouvertes depuis plusieurs mois. Le moment est donc venu de rafraîchir votre CV, remplir votre dossier de candidature et commencer à postuler pour des jobs d’étudiants. Vous trouverez ci-dessous une liste bien fournie (bien que non exhaustive) de banques où postuler, avec toutes les informations disponibles concernant le début et la fin du processus de recrutement. Les places à pourvoir concernent la zone Europe en général, et Londres en particulier.

Barclays Investment Banking

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : 1er août 2012

Deadline : date non précisée

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : 1er août 2012

Deadline : date non précisée

Spring Week

Date d’ouverture : déjà ouvert

Deadline : 31 janvier 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

BNP Paribas Corporate and Investment Bank

Candidatures summer internship:

Les annonces de jobs sont déjà parues!

Deadline : 31 décembre 2012

Candidatures full time graduate programme:

Les candidatures pour l’European Graduate Banking Programme sont ouvertes chaque année. Chaque candidature doit être remplie individuellement dans les délais.

Candidatures London Spring Insight Programme:

Date d’ouverture : octobre 2012

Deadline : 31 janvier 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

Citi

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 28 décembre 2012

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 2 novembre 2012

Candidatures first year programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline :  4 janvier 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

Credit Suisse

Candidatures summer internships:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 16 décembre 2012

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 18 novembre 2012

Spring program

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 2 janvier 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

Deutsche Bank

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture: 1er septembre 2012

Deadline: 14 décembre 2012 ou 17 février 2012 (en fonction du programme)

Candidatures full time graduate:

Date d’ouverture: 1er september 2012

Deadline: 11 novembre

Candidatures Spring into Banking:

Date d’ouverture: 1er septembre 2012

Deadline: 18 janvier 2012

Pour plus d’informations cliquez ici

Goldman Sachs

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture: non précisée

Deadline: 2 décembre 2012

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture: non précisée

Deadline: 28 octobre 2012

Candidatures spring internship:

Date d’ouverture: non précisée

Deadline: 6 janvier 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

HSBC

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : 2 septembre 2012

Deadline : avant le 31 janvier 2013

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : 2 septembre 2012

Deadline : avant le 31 janvier 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

ICAP

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 27 janvier 2013

Candidatures full time graduate programme :

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 25 novembre 2012

ICAP’s industry insight programme

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 24 février 2013

Pour plus d’informations cliquez ici

JP Morgan

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 25 novembre / 13 janvier – selon secteur d’activité (technologie, finance, et operations plus tard).

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 25 november / 13 janvier – selon secteur d’activité

Spring weeks

Date d’ouverture : Déja ouvert

Deadline: 16 décembre / 13 janvier – selon secteur d’activité

Pour plus d’informations cliquez ici

Lazard and Co

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : Already Open

Deadline: 14 novembre 2012

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 25 octobre 2012

Pour plus d’informations cliquez ici

Morgan Stanley

Candidatures summer internship:

Généralement ouvertes fin septembre et closes mi-décembre.

Candidatures full time graduate programme:

Généralement ouvertes fin septembre et closes mi-novembre

Pour plus d’informations cliquez ici

Nomura

Candidatures summer internship :

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 6 janvier 2013

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 18 novembre 2012 / 6 janvier 2013 (selon secteur d’activité)

Candidatures 3 day ‘Explore Nomura’ programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline : 13 janvier

Pour plus d’informations cliquez ici

RBS Markets and International Banking

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 31 janvier 2013

RBS Markets full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 13 novembre 2012 (sauf technologie – 6 décembre 2012)

Pour plus d’informations cliquez ici 

Standard Bank

Les candidatures sembles être closes pour la plupart des postes (ou bien ne seront pas ouvertes avant 2013). Cliquez ici pour suivre ce qu’il en est

Standard Chartered Wholesale Bank

Candidatures full time graduate programme (pour le Graduate Programme International, marchés financiers):

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline :1er mars 2013

Pour plus d’informations cliquez ici 

UBS

Candidatures summer internship:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 30 décembre 2011

Candidatures full time graduate programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 10 novembre 2012

First year programme:

Date d’ouverture : Déjà ouvert

Deadline: 13 janvier 2013

Pour plus d’informations sur les trois programmes, cliquez ici, ici or ici.

Auteur : Carolyn Emett  Source : efinancialcareers.com

OPINION : Feuille de route pour une négociation salariale à l’embauche réussie

Ecrit par makploga sur . Publié dans Entreprise, Entretien, Recherche d'empoi

Parfois différés pendant l’été, bon nombre de processus d’embauches reprennent. Au menu, figurent l’incontournable entretien et la manœuvre souvent délicate de la négociation salariale. Pour autant, mieux vaut éviter de repousser l’échéance : le salaire d’embauche est déterminant ! Aussi ne comptez pas discuter votre salaire une fois dans l’entreprise, rattraper très rapidement une rémunération sous-évaluée à l’embauche est bien plus ardu.

La bonne nouvelle, c’est qu’un bon nombre de DRH semblent, en cette rentrée, un peu plus enclins à discuter rémunération avec les meilleurs candidats. La dernière étude* du cabinet Robert Half, réalisée auprès de 200 Directeurs des Ressources Humaines (DRH) français, montre que 45% d’entre eux se disent prêts à faire des efforts pour capter les talents de demain.

Alors comment s’y prendre pour mener à bien votre négociation salariale ? Voici quelques conseils pour bien se positionner et ne pas commettre d’impairs.

1 – connaître sa valeur sur le marché de l’emploi

Comment se renseigner pour connaître sa ‘valeur’ sur le marché ? Les études de rémunérations réalisées par les cabinets de recrutement sont un bon moyen pour avoir une vision claire et objective de sa profession, de même que les études réalisée par les associations professionnelles (exemples : l’AFTE, pour les Trésoriers d’Entreprise ; l’IFACI pour les métiers de l’audit et du contrôle internes ; l’AFDCC pour les Credit Managers) qui s’appuient souvent sur des données statistiques.

2 – savoir quand aborder le sujet

C’est plutôt au recruteur de le faire. Si le sujet n’est pas abordé au cours du premier entretien, il convient de demander le détail du processus de recrutement pour identifier à quel stade cet aspect sera traité.

3 – ne pas mentir sur sa rémunération précédente

Tricher, c’est rédhibitoire ! Ce type d’arrangement avec la réalité peut faire sortir définitivement du processus le candidat ‘indélicat’. Autre risque : être exclu du vivier des cabinets de recrutement et donc ne plus être sollicité pour d’autres opportunités.

4 – démontrer sa valeur ajoutée

L’intransigeance ne se justifie que pour les profils – très – pénuriques. La grande majorité devra donc préparer ses arguments pour justifier sa rémunération. Le but de l’exercice est de raisonner comme l’entreprise : quelle est la valeur ajoutée du candidat ? Est-elle difficile à trouver sur le marché ? Le candidat cumule-t-il plusieurs compétences, qui ensemble font la différence ? …

 5 – gérer sa carrière sur le long terme

Il ne faut pas forcément penser que ‘la meilleure offre correspond à la rémunération la plus élevée’. Certaines opportunités – moins rémunératrices – peuvent permettre d’avoir un spectre d’activité plus large, de progresser plus rapidement voire même d’acquérir une expertise ou une expérience permettant ensuite de trouver un poste plus intéressant, mieux rémunéré ultérieurement.

Enfin, n’oubliez pas aussi de prendre en compte les avantages ‘non-financiers’ qui ne sont pas toujours imposés et qui peuvent faire vraiment la différence en facilitant la vie (travail à domicile, horaires flexibles, voiture de fonction, smartphones, ordinateurs portables) tout en permettant un meilleur équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

Olivier Gélis est Directeur Général de Robert Half International France.

*Enquête menée en France en mai-juin 2012 auprès de 200 Directeurs/Responsables des Ressources Humaines (Échantillon représentatif d’entreprises)

Auteur :  Olivier Gelis   Source : efinancialcareers.com

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031